Le discours de la première édition du prix des « Filles à Fromages » au salon de l’agriculture !

La lauréate du prix des "Filles à Fromages", Claire Griffon, dégustant une de ses créations.

La lauréate du prix des « Filles à Fromages », Claire Griffon, dégustant une de ses créations.

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis Mounia Briya, porte‐parole du Cercle Officiel des Filles à Fromages. J’ai eu la chance d’assister à la naissance de cet incroyable mouvement des Filles à Fromages, né à une table de mon restaurant, Les Portes, à Bastille.

Aujourd’hui, depuis le reportage d’Olivier Malnuit, le premier à avoir détecté et raconté avec sa truculence bienveillante, le lien passionnel que nous, les femmes, entretenons avec le fromage ; et bien depuis, tous les jours nous recevons des messages de sympathie et, tous les jours de nouvelles Filles à Fromages, de toutes les régions, de tous les pays, Italie, Brésil, Amériques, adhèrent au Cercle et nous écrivent leur amour du fromage ! C’est incroyable d’assister à un engouement aussi spontané ! C’est pourquoi, avant de remettre le premier prix des Filles à Fromages, je tenais à remercier tous les soutiens qui n’ont jamais cessé de nous manifester leur confiance et leur enthousiasme.

Je tenais à saluer et à remercier tout particulièrement Xavier Thuret, fromager émérite, Meilleur Ouvrier de France, et fidèle participant à nos événements, mais aussi la maison des produits laitiers qui nous accueille ce soir. Merci de leur aide. Merci à eux de leurs encouragements.

Le prix des Filles à Fromages a été fondé par le Cercle pour saluer le travail et la réussite d’un artisan fromager qui incarne par ses activités un certain charme à la française. Mais qu’est‐ce qu’un certain charme à la française quand il s’agit de fromages et de femmes ? Pour nous, les Filles à Fromages, il existe un plaisir féminin de la dégustation fromagère. Nous l’avons d’ailleurs clairement écrit dans notre Manifeste dont je vous rappelle les premiers mots : « Le Fromage est un mets universel réjouissant. Son caractère nous touche l’âme et sa diversité nous fait voyager. » Oui, nous, les Filles à Fromages, nous pensons que le fromage est un mets universel réjouissant et qu’il faut ne pas manquer de le célébrer et de célébrer ceux qui, par leurs talents et leur invention, réussissent à faire de nos plateaux de fromages des moments d’exceptions !

Et quels moments d’exceptions quand les fromages sont à la fois des fromages et des desserts. Quand la Mimolette se transforme en petits œufs de pâques ou le Roquefort devient un biscuit rose à déguster comme un boudoir. Parmi toutes les fromagères de talents, une jeune femme a su comme personne faire des fromages une nouvelle douceur pleine de charme et de gourmandise. Une vraie caresse sur le palais que le reste du monde nous envie. Et cette jeune fromagère, vous l’aurez reconnue, c’est Claire Griffon, fromagère au 23 bis avenue de la Motte-Picquet ; Claire qui enchante les parisiens depuis plus d’un an avec ses incroyables oeufs Mimolette à la pistache et son tout nouveau Roquefort au biscuit rose de Reims ; Claire Griffon que j’ai l’immense plaisir d’appeler aujourd’hui à me rejoindre sur l’estrade, pour recevoir le premier prix des Filles Fromages !

Claire Griffon, au nom de toutes les Filles à Fromages (et aussi des « mecs à fromages »), je suis fière de vous remettre ce premier Prix des Filles à fromages. En faisant des fromages français la nouvelle friandise moderne, vous prouvez que les produits laitiers sont aussi une affaire de grâce et de féminité, un vrai baiser sucré et salé à déposer sur les lèvres de son bien aimé. Vous avez rendu les fromages beaucoup plus sensuels qu’un capuccino avec George Cloney. Et ce n’était pas forcément gagné… Soyez en remerciée ! Mais Claire, tout d’abord une question… Comme Fille à Fromages, vous êtes plutôt fromages ou desserts ?

Discours lu en l’honneur de Claire Griffon le 24 février 2014, au salon de l’agriculture, par Mounia Briya, porte-parole du Cercle des Filles à Fromages.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>